Les arts visuels à Madagascar sont peu représentés au niveau institutionnel. Une école d’art a été créée pendant la colonisation mais a fermé ses portes dans les années 80. Depuis, les artistes malgaches n’ont pas de réelle formation et apprennent à travers leurs propres pratiques. Ces artistes autodidactes doivent se battre ensuite pour être visible, car il n’y a ni musée national ni lieu formel d’exposition. Bien que l’éducation des arts figure dans le programme d’éducation nationale, il n’est de fait pas enseigné.

 

Confronté à ce contexte difficile, La Teinturerie a été créé comme un lieu pour les arts : un lieu de création, un lieu de diffusion et un lieu d’apprentissage.

 

Initié par des artistes plasticiens, les artistes de toute discipline se sont peu à peu intégrés à ce projet ce qui en fait un lieu artistique pluridisciplinaire unique à Antananarivo.